Genève

Mobilité: Genève passe à la vitesse supérieure

Le département des infrastructures veut accélérer la mise en œuvre de ses objectifs en matière de transports publics et mobilités douces.
Mobilité: Genève passe à la vitesse supérieure
En matière de mobilité douce, un quart seulement des mesures prévues par la loi ont pu être réalisées. Une accélération est prévue grâce à des itinéraires cyclables pérennes, directs et sécurisés. KEYSTONE/ARCHIVES
Mobilité

Genève donne un coup d’accélérateur pour mettre en oeuvre la loi pour une mobilité cohérente et équilibrée (LMCE). Le département des infrastructures (DI) a présenté jeudi une feuille de route qui vise à la concrétiser à plus de 83% d’ici 2023. Adoptée par les Genevois en 2016, la LMCE impose la priorisation des transports publics et des mobilités douces dans les centres urbains du canton, ainsi que la réalisation d’une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion