Neuchâtel

Gérer durablement le sous-sol

Neuchâtel devrait adopter une nouvelle loi sur l’utilisation des ressources souterraines. Celle-ci interdira le forage d’hydrocarbures, notamment du gaz de schiste.
Gérer durablement le sous-sol
La nouvelle loi intègre des dispositions relatives à la géothermie. A partir de 400 mètres, les projets de géothermie invasive seront soumis à une demande de concession afin de prévenir les risques environnementaux. Ici un site de géothermie à Saint-Gall. Keystone
Environnement

Le parlement neuchâtelois devrait connaître mardi l’épilogue d’une série de tentatives politiques pour réguler l’utilisation du sous-sol neuchâtelois. Le Grand Conseil se prononce sur une nouvelle loi qui fixe les conditions de prospection et d’utilisation de ressources souterraines, y compris la géothermie profonde. Cette loi inscrira l’interdiction du forage d’hydrocarbures sur l’ensemble du territoire dans la durée, à l’instar de la législation genevoise. En avril 2014, Neuchâtel avait été le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion