International

Bolsonaro déplore la légalisation de l’avortement en Argentine

Le président brésilien Bolsonaro regrette que l’avortement soit enfin légalisé en Argentine.
Bolsonaro déplore l'avortement légalisé en Argentine
En février dernier, des milliers de femmes étaient mobilisées à Buenos Aires pour demander le droit à l'avortement en Argentine. Une victoire enfin remportée. KEYSTONE
Avortement

La «vie des enfants argentins» peut désormais être «fauchée dans le ventre de leur mère avec le consentement de l’Etat», a écrit le président brésilien Jair Bolsonaro sur Twitter,  déplorant mercredi la légalisation de l’avortement en Argentine. «Je suis profondément désolé pour les enfants argentins», a ajouté le chef d’extrême droite, qui bénéficie du soutien des Eglises évangéliques néopentecôtistes, qui sont de farouches opposants à la légalisation de l’avortement. «Tant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion