Livres

Chair Maroc

Leïla Slimani délaisse la modernité du roman coup de poing qui a fait son succès pour une saga familiale au Pays des autres.
Chair Maroc
Lauréate du Prix Goncourt pour Chanson douce en 2016, la romancière franco- marocaine revient avec une trilogie qui explore l’histoire de son pays natal. FRANCESCA MANTOVANI
Interview

Elle aimerait parler littérature, pour une fois. C’est que recevoir le Prix Goncourt vous consacre durablement en autorité intellectuelle, vous condamne à prendre position sur tout ce qui secoue la société contemporaine, de l’islamisme radical à la tenue des jeunes filles à l’école. Le sort de tous les lauréats? «Surtout lorsqu’ils ont les cheveux frisés et un nom maghrébin», lance Leïla Slimani, rencontrée à Genève. Alors, pour changer, on se

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion