Livres

«Typique de Seldwyla»

La proverbiale bourgade s’ouvre aux lecteurs francophones, un siècle et demi après son édification par Gottfried Keller. Visite.
«Typique de Seldwyla»
Gravure sur bois d’Ernst Würtenberger (1919) illustrant la nouvelle "Roméo et Juliette au village". ERNST WÜRTENBERGER
Traduction

On ne connaissait Seldwyla que de loin. On y entre désormais par la grande porte, dans cette ville imaginaire «si joyeuse et étrange» traversée d’histoires inouïes. Sous la plume satirique de Gottfried Keller (1819-1890), Les Gens de Seldwyla suivent leurs penchants déraisonnables jusqu’au carnavalesque rabelaisien, jusqu’au drame shake­spearien. Et l’on se régale des déconvenues de ce tailleur portant habit trop noble pour lui, de ce candidat au bonheur qui finira

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion