Arts plastiques

Dubuffet au pluriel

Le MEG met en regard l’art de Jean Dubuffet et les objets ou œuvres qui l’ont ­inspiré et passionné. A voir dès la réouverture des musées genevois.
Dubuffet au pluriel
Jean Dubuffet dans son atelier de Vence, de profil devant les «Barbes». ARCHIVES FONDATION DUBUFFET, PARIS / PHOTO JOHN CRAVEN
Genève

Avec «Jean Dubuffet, un barbare en Europe», momentanément fermé, le MEG genevois regarde dans le rétroviseur autant qu’il se projette dans l’avenir. Le futur, c’est celui d’un musée bientôt doté d’un nouveau nom, en phase avec le XXIe siècle et ­défait des travers hérités du système colonial (notre article du 4 septembre). Quant au passé ausculté, il concerne un artiste et collectionneur né au Havre en 1901 et décédé à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion