Musique

«Un monde sonore subtil et raffiné»

Le pianiste Pierre Goy permet de comparer quatre claviers anciens de l’époque de Carl Philipp Emanuel Bach. Il publie un triple album.
«Un monde sonore subtil et raffiné»
Pierre Goy. DR
Disque

L’entreprise éditoriale est passionnante, et splendide. Fidèlement à son exigence de jouer les instruments qui correspondent au répertoire, le pianiste Pierre Goy a sélectionné quatre claviers anciens pour graver un triple album CPE Bach avec le label Claves. Ce sont des claviers comme ceux que le fils du cantor, Carl Philipp Emanuel, a pu lui-même toucher en son temps, entre 1754 et 1787 (dates de la pièce la plus ancienne

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion