Régions

La grande fatigue des profs romands

La crise sanitaire a rajouté de nombreuses tâches au quotidien des enseignants, alerte leur syndicat. Des ressources supplémentaires sont demandées pour éviter «l’implosion du système».
La grande fatigue des profs romands
Le SER a rappelé qu'un enseignant «ne peut pas se dédoubler en assurant son enseignement en présentiel tout en effectuant une continuité pédagogique similaire et individualisée pour les élèves malades ou en quarantaine». KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Crise sanitaire

Très sollicités en cette période de pandémie et confrontés à de nombreux changements de directives, les enseignants romands de tous les degrés ressentent «une très grande fatigue». Pour éviter «l’implosion du système», leur syndicat demande des ressources supplémentaires. Appliquer les mesures sanitaires, s’occuper d’élèves en quarantaine ou malades, pallier l’absence de collègues, encadrer leurs remplaçants ou encore se former à l’utilisation de nouveaux outils numériques: la crise du Covid-19 a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion