Suisse

Victoire juridique pour l’immobilier

Un arrêt du Tribunal fédéral revoit à la hausse la définition des loyers abusifs. La nouvelle réjouit les professionnels de l’immobilier et inquiète la défense des locataires.
Victoire juridique pour l’immobilier
Dans un arrêt du 26 octobre, le Tribunal fédéral revoit la formule qui permet de calculer la limite acceptable de rendement au-delà de laquelle un loyer est jugé abusif. KEYSTONE
Tribunal fédéral

C’est Noël avant l’heure pour les milieux immobiliers. Dans un arrêt du 26 octobre, le Tribunal fédéral revoit la formule qui permet de calculer la limite acceptable de rendement au-delà de laquelle un loyer est jugé abusif. Une modification justifiée par le fait que la méthode utilisée jusqu’ici «conduit à fixer des loyers très bas, voire dérisoires, sans commune mesure avec la mise à disposition de l’usage des habitations en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion