Suisse

Le PBD transmet son testament

Le parti laisse l’héritage d’une droite modérée, qui a su être moderne par instants.
Le PBD transmet son testament
C’est lors d’une assemblée virtuelle samedi dernier que le PBD a approuvé sa fusion avec le PDC pour former Le Centre. KEYSTONE
Politique

L’épilogue était tellement inéluctable qu’il passe presque inaperçu. Le Parti bourgeois-démocratique (PBD) va définitivement trépasser. Ses délégués donnent leur feu vert pour rejoindre le nouveau parti Le Centre et fusionner avec le Parti démocrate-chrétien (PDC), fusion que ce dernier doit encore avaliser. Voilà des années que la disparition du PBD paraît évidente, des années que cette petite formation de centre-droit périclite élection après élection. Aux revers subis dans ses fiefs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion