Scène

«Le spectacle via Zoom me déprime»

La danseuse et chorégraphe Marie-Caroline Hominal revient sur la nécessité du spectacle vivant, qu’elle magnifie avec Sugar Dance, mise en abyme d’une troupe d’artistes sur les traces de Fellini.
«Le spectacle via Zoom me déprime» 1
La troupe de neuf artistes de «Sugar Dance», créé la semaine dernière à Genève. LAURA LAUCELLA
Danse

Créée entre deux épisodes de semi-confinement, Sugar Dance a fini par voir le jour à Genève. Samedi soir, un public restreint de cinquante personnes l’applaudissait chaudement à la salle des Eaux-Vives de l’Association pour la danse contemporaine. La jauge était imposée par les autorités avant la fermeture définitive des salles de spectacles à Genève comme ailleurs, y compris dans le canton de Vaud dès ce mercredi, pour enrayer la propagation

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion