Suisse

Gilles Marchand: «M. Crittin est parfaitement sincère»

Interview

L’affaire des soupçons de comportement déplacés est montée à la vitesse de l’éclair jusqu’au sommet de l’Etat. Contactée par notre journal, Simonetta Sommaruga, cheffe du Département des transports, de la communication et de l’énergie (DETEC), insiste sur le fait qu’elle «condamne fermement toute forme de harcèlement, au travail et dans tout autre contexte». La présidente de la Confédération «abordera la question dans le cadre des entretiens réguliers avec la direction

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion