International

L’opposition demande une «transition civile»

Alors que le président Alassane Ouattara devrait être élu au premier tour, les partis de l’opposition, qui avaient boycotté l’élection, disent préparer un gouvernement de transition.
L'opposition demande une «transition civile»
Dans le fief de l'opposant et ancien président Henri Konan Bédie, aucun électeur n'a pu voter. KEYSTONE/ARCHIVES
Côte d'Ivoire

L’opposition ivoirienne, qui a boycotté samedi l’élection présidentielle émaillée de violences, a «constaté» dimanche la «fin du mandat» du président Alassane Ouattara. Elle a aussi appelé à une «transition civile», lors d’une déclaration de Pascal Affi N’Guessan. «Les partis et groupements politiques de l’opposition constatent la fin du mandat» du président Ouattara. Ils «appellent à l’ouverture d’une transition civile afin de créer les conditions d’une élection présidentielle juste, transparente et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion