Cinéma

Hélas, Sean Connery n’aura vécu qu’une fois

Décédé samedi dernier, le comédien écossais laisse 74 films en héritage, mais reste célèbre pour avoir été le premier James Bond.
Le premier James Bond tire sa révérence 1
Sean Connery durant le tournage du film "On ne vit que deux fois". KEYSTONE/ARCHIVES
Carnet noir

Sur le grand écran, il aura été le premier James Bond, un moine franciscain rusé en diable, le père bourru d’Indiana Jones ou encore l’inoubliable acolyte d’Eliot Ness. Le comédien écossais Sean Con­nery est décédé samedi 31 octobre à l’âge de 90 ans, à Nassau aux Bahamas, a annoncé la BBC en citant un communiqué de sa famille. Il laisse derrière lui une filmographie éclectique de 74 films truffée de pépites et le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion