Cinéma

La famille était presque parfaite

Fille d’un père transgenre, la cinéaste danoise Malou Reymann aborde le sujet dans A Perfect Family, une comédie sensible et pleine d’humour.
La famille était presque parfaite
Cocasse séance de manucure pour Caroline, Emma et leur père transgenre. XENIX FILMDISTRIBUTION
Film

Jusque-là plutôt rares, les films traitant de transidentité(s) sont désormais plus fréquents. L’affiche romande en témoigne cet automne. De retour sur les écrans après une sortie écourtée en mars dernier, le documentaire Sous la peau suit la métamorphose de trois jeunes trans à Genève. Dans Miss, en salles depuis mercredi, Alex va réaliser son rêve – participer au concours Miss France. A Perfect Family aborde aussi le sujet, mais sous un angle

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion