La précarité, une triple peine

Anne Lavanchy et ses collègues ont été surpris par «le manque de clarté et de lisibilité des procédures, mais aussi la difficulté de comprendre qui résume les informations, qui les sélectionne, qui prend quelle décision…» Un parcours d’obstacles qui peut représenter une triple peine pour les personnes en situation difficile. Elles doivent d’abord surmonter les problèmes du quotidien pour réunir les pièces nécessaires, organiser leur dossier, alors que dans le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion