International

Bras de fer entre Paris et Ankara

La Turquie promet une «action diplomatique» après la publication d’une caricature du président Erdogan par Charlie Hebdo. La France appelle à des sanctions européennes.
Bras de fer entre Paris et Ankara
La présidence turque a condamné mercredi avec "la plus grande fermeté" une "caricature abjecte" qui reflète, selon elle, une "hostilité contre les Turcs et l'islam". KEYSTONE
Turquie

La Turquie a promis une «action diplomatique» mercredi après la publication d’une caricature du président Recep Tayyip Erdogan par l’hebdomadaire français Charlie Hebdo. La France cherche pour sa part des sanctions européennes face aux «tentatives de déstabilisation». Dans un contexte où la France et la Turquie, deux pays membres de l’Otan, sont à couteaux tirés, le célèbre hebdomadaire satirique français a représenté M. Erdogan en slip, bière à la main,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion