Cinéma

Deux femmes en colère

Dans «Yalda, la nuit du pardon», Massoud Bakhshi met en scène un procès télévisé sous haute tension, qui dévoile la condition des femmes en Iran.
Deux femmes en colère
Sans prendre parti, "Yalda, la nuit du pardon" ­orchestre in fine le combat de deux femmes (trois avec la mère de Maryam), qui s’affrontent dans une société patriarcale dont elles subissent l’une et l’autre l’oppression. SISTER DISTRIBUTION
Cinéma iranien

Incroyable mais vrai: en Iran, une émission de téléréalité confrontait condamnés à mort et familles des victimes, invitées à accorder la grâce aux coupables. Massoud Bakhshi s’en est inspiré pour réaliser Yalda, la nuit du pardon, primé à Sundance. Encourant la peine capitale pour le meur­tre de son mari, tué au cours d’une dispu­te, la malheureuse Maryam se retrouve ainsi face à la hautaine Mona, fille adulte du premier mariage

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion