Livres

Le vertige à en perdre pied

Dans Impossible, Erri de Luca scrute la condition humaine et cherche la vérité à travers un interrogatoire.
Le vertige à en perdre pied
Le massif des Dolomites, en Italie, où se noue le dernier roman d’Erri de Luca. NICOLA PAVAN
Roman

Les mêmes obsessions, pourrait-on presque dire. Son engagement militant, sa tentation pour la haute montagne. L’écrivain italien Erri de Luca continue de creuser le sillon fertile qui traverse son œuvre littéraire. En tant qu’alpiniste, il connaît intimement les lieux: la vire de Bandiarac, dans les Dolomites, à un pied du précipice. Il s’est lui-même engagé dans des mouvements révolutionnaires puis ouvriers depuis la fin des années 1960 jusque dans les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion