Livres

Chasseur de rêves dans le Grand Nord

Simonetta Greggio signe un récit humaniste où la sagesse inuit inspire un appel à une autre relation au monde naturel.
Chasseur de rêves dans le Grand Nord
littérature française

Avant l’arrivée des Blancs, langues, coutumes et croyances unissaient les peuples de la neige. Du Canada au Groenland, le monde des Inuits ne connaissait pas de frontières. Puis les intérêts économiques ont tracé des limites, des familles ont été séparées, les enfants envoyés à l’école ont perdu le lien avec leurs parents et leurs traditions. C’est le cas du narrateur de L’Ourse qui danse, de Simonetta Greggio. «Intégré», il a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion