Genève

Vers des examens anonymes à l’université?

Un projet de loi demande que le nom des étudiants n’apparaisse pas sur leurs copies afin de garantir l’égalité de traitement.
Vers des examens anonymes à l’université?
Du côté de l’université de Genève, on assure que «l’institution est favorable à l’anonymisation des examens». KEYSTONE
Université de Genève

Des examens anonymes pour éviter d’éventuelles notes «à la tête du client» à l’université de Genève (Unige)? C’est ce que réclame un projet de loi rédigé par le député socialiste Youniss Mussa. «Le prénom, le nom, le genre ou l’origine d’une personne peuvent générer certains biais, même de manière inconsciente, explique l’élu. Le fait de connaître quelqu’un, voire d’être de la même famille, peut aussi influencer lors de la correction,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion