Scène

Un jeu de mikado à l’ADC

L’Association pour la danse contemporaine accueille à Genève l’artiste belge Louis Vanhaverbeke pour un solo do it yourself.
Un jeu de mikado à l’ADC
Le performer belge Louis Vanhaverbeke, LEONTIEN ALLEMEERSCH
Danse

Alors que le chantier du Pavillon de la danse est à bout touchant sur la Place Sturm, à ­Genève, l’Association pour la danse contemporaine (ADC) y prendra ses quartiers bientôt. Pour sa nouvelle «saison en deux lieux», elle accueillera fin mars 2021 Boris Charmatz sur sa nouvelle scène très attendue, dans une ossature en bois flambant neuve. D’ici là, une dizaine de rendez-vous sont à l’affiche de la Salle des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion