Lecteurs

Des précisions importantes

Lucy Baghramian réagit à l’article du mardi 29 septembre concernant la guerre ayant lieu en ce moment même entre l’Arménie et l’Azerbaïjan.
Conflit

J’aimerais apporter des précisions quant au contexte historique et juridique autour du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïjan; précisions qui me semblent importantes à la bonne compréhension de la situation pour tout lecteur intéressé par la question.

1921 est la date qu’il faut retenir pour comprendre le conflit du Haut-Karabakh/Artsakh. Elle représente le rattachement de cette région, arménienne depuis l’Antiquité, à la République socialiste d’Azerbaïdjan avec le statut d’oblaste autonome. Mais c’est en 1988 que l’oblaste autonome du Haut-Karabakh use de son droit au rattachement en faveur de l’Arménie, droit prévu par la Constitution soviétique. Il ne s’agit donc pas d’une région séparatiste mais bien d’un reflet du droit du peuple local, arménien, usant de son droit à l’autodétermination.

Ce droit à l’autodétermination fut perçu comme un affront par les Azerbaïdjanais, ce qui conduisit plusieurs unités azéries à des pogromes prémédités contre les Arméniens, d’abord à Soumgaït, puis à Bakou. Les Arméniens décidèrent alors d’organiser leur autodéfense et la guerre éclata en 1991, faisant plus de 30’000 morts. En 1994, un cessez-le-feu fragile fut signé.

L’histoire se répète malheureusement et le droit à l’autodétermination du peuple du Haut-Karabagh/Artsakh est encore une fois bafoué…

J’espère avoir apporté des informations éclairant les quelques détails obscurs sur la situation de la région,

Lucy Baghramian,
juriste intéressée par l’histoire, Genève

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Conflit

Connexion