Genève

Convoyage des détenus: l’exécutif désavoué

Le Grand Conseil désavoue le Conseil d’Etat et persiste dans sa volonté d’internaliser le convoyage des détenus.
Convoyage des détenus: l’exécutif désavoué
Un fourgon cellulaire de Securitas, convoyant des détenus, quitte le palais de justice. Keystone
Sécurité 

Le Grand Conseil persiste dans sa volonté de réinternaliser le convoyage des détenus, que le conseiller d’Etat Pierre Maudet, alors en charge de la police, avait externalisé en 2015. En 2016, le Grand Conseil avait voté le retour dans le giron de l’Etat de cette tâche considérée comme régalienne, donnant jusqu’à 2022 au gouvernement pour appliquer sa décision. Mais le mois passé, au vu du contexte budgétaire très compliqué pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion