Musique

Marina Viotti. Sa voix est libre

Marina Viotti. Sa voix est libre
Concertiste déconcertante, Marina Viotti est passée de la scène metal à celle de la Scala. DELPHINE ROYER / JULIEN FOURNIÉ
Portrait

Avant, elle hurlait. Gutturale gothique au nez percé, entourée de quatre pilonneurs de tympans, elle donnait voix à un groupe thrash metal. Désormais elle chante, en Grande Duchesse ou en Rosine, sur les plus prestigieuses scènes européennes. Marina Viotti est une métamorphose permanente. Cheveux courts, puis longs, puis courts, elle a fait la couverture d’un magazine de golf italien, apprend le russe, lit les Grecs anciens, monte à cheval et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion