Suisse

Trop de pression sur les pédiatres

Les recommandations de la Confédération devraient soulager les médecins débordés par les appels.
Trop de pression sur les pédiatres
Avec la pandémie et la grippe saisonnière qui arrive, les praticiens s’attendent à un hiver difficile. KEYSTONE/ARCHIVES
Covid-19

Depuis la rentrée scolaire, il est presque plus facile de joindre le service de dépannage technique d’un opérateur de téléphonie mobile que certains pédiatres. «Nous recevons énormément d’appels depuis la fin août liés au Covid-19, avec toujours les mêmes questions pratiques autour des structures d’accueil et des craintes d’ordre médical», observe Alvin Gysler, pédiatre à Villars-sur-Glâne. Après une envolée des demandes d’environ 50% durant les quinze premiers jours d’école, le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion