Scène

Helvètes et migrants en martyrs

Dominique Ziegler ouvre le livre noir de la conquête des Gaules et de la soumission des Helvètes au dictateur populiste César. Un péplum théâtral à voir à l’Alchimic de Carouge.
Helvètes et migrants en martyrs
Helvetius suggère ainsi que notre identité nationale est fondée sur le martyre de réfugiés persécutés, soumis et «encampés». Olivier Pasqual
Théâtre

Après Molière, Jaurès, Rousseau, Calvin et Lénine, le dramaturge et metteur en scène genevois Dominique Ziegler poursuit avec Helvetius sur les voies peu arpentées d’un théâtre historique-biopic documenté voulu populaire façon thriller. Visible à l’Alchimic, à Carouge, la pièce se base notamment sur les écrits de César (La Guerre des Gaules). Soit des lettres-rapports au Sénat par le conquérant et étouffeur des mondes celtes. Nous sommes en 58 av. J.-C. Le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion