Musique

Fièvre electropop contrôlée à la Bâtie

Samedi soir, un Alhambra en jauge réduite accueillait Verveine et Flèche Love pour le concert phare de La Bâtie. Ambiance.
Fièvre electropop contrôlée à la Bâtie 1
Verveine a assuré la première partie. MEHDI BENKLER
La Bâtie

Il faut s’armer d’un moral solide pour voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide – aux trois quarts vides, dans le cas de l’Alhambra samedi soir. La Bâtie y programmait le concert phare d’une édition pas comme les autres, amputée de la quasi totalité de son volet musical. Charge à Flèche Love et Verveine, deux Romandes aux tempéraments forts et aux univers contrastés, de donner le change. Concert

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion