Genève

Penser la ville à la verticale

Les Journées européennes du patrimoine invitent les romands à découvrir les sommets bâtis de leur région. L’occasion de questionner la quête urbaine des hauteurs. Entretien.
Penser la ville à la verticale 2
A l’époque de la construction des tours du Lignon, l’idée d’une ville en hauteur était devenue synonyme de progrès . CC 3.0
Patrimoine bâti

Des tours de Carouge à Genève à l’Eglise rouge de Neuchâtel, en passant par la tour d’Ivoire de Montreux, les Journées européennes du patrimoine prennent de la hauteur ce week-end. Les conservateurs romands ont fait de la verticalité le fil rouge de cette 27e édition. L’opportunité de découvrir un patrimoine ancien et moderne, parfois ouvert au public spécialement pour l’occasion. Mais aussi de se pencher sur l’amour-haine qui semble entourer

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion