International

Détresse des survivants au procès Charlie

Cinq ans et demi après la tuerie, les survivant.es se débattent avec leurs souvenirs et des symptômes post-traumatiques.
Détresse des survivants au procès Charlie
Des symptômes post-traumatiques ont été décrits par plusieurs témoins. L'attaque de Charlie Hebdo a décimé la rédaction du journal et semé l'effroi en France comme dans le monde. KEYSTONE
Paris

“J’ai pensé mourir exécutée”: au procès des attentats de janvier 2015, la cour d’assises spéciale de Paris a replongé mardi dans la “barbarie” avec les premiers témoignages des survivants de la tuerie de Charlie Hebdo, “marqués à jamais” par le drame. “C’était l’effroi en moi. C’était la détresse, je n’arrivais plus à réfléchir”: les mains jointes sur le pupitre, Corinne Rey, alias Coco, cherche ses mots en agitant les doigts,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion