Arts plastiques

Emoi autour du Cabinet d’arts graphiques

Plusieurs personnalités s’inquiètent d’un possible départ du CdAG de ses locaux. Démenti du directeur du MAH, qui annonce toutefois une perte d’autonomie du ­Cabinet.
Emoi autour du Cabinet d’arts graphiques
Le Cabinet d'arts graphiques du MAH continuera à faire des expositions temporaires dans ses locaux historiques de la promenade du Pin, promet Marc-Olivier Wahler. KEYSTONE
Art

Le Cabinet d’arts graphiques (CdAG) du Musée d’art et d’histoire de Genève (MAH) est-il en danger? Institution installée à la promenade du Pin depuis 1910, année de son incorporation au MAH inauguré à quelques encablures, l’ancien Cabinet des estampes serait menacé de perdre ses ­locaux historiques. Voilà en tout cas ce que dénonce une lettre bientôt adressée à Marc-Olivier Wahler, directeur du MAH depuis le 1er novembre 2019, avec copie à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion