International

Leur tête mise à prix pour avoir manifesté

La police chinoise offre de l’argent en échange d’informations permettant de capturer plus d’une centaine de personnes qui ont manifesté pour défendre l’usage de la langue mongole.
Leur tête mise à prix pour avoir manifesté
Des Mongoles protestent à Oulan Bator, mercredi, contre la décision de la Chine d'enlever la langue mongole des sujets prioritaires dans les école de Mongolie intérieure. KEYSTONE
Chine

La police chinoise offrait jeudi une récompense de 1000 yuans (133 francs) pour toute information permettant la capture de plus d’une centaine de personnes. Celles-ci sont soupçonnées d’avoir manifesté pour la défense de la langue mongole. A l’occasion de la rentrée des classes, des milliers de personnes ont manifesté en début de semaine dans diverses localités de la région autonome de Mongolie intérieure (nord de la Chine) contre une nouvelle

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion