Arts plastiques

Niki de Saint Phalle en éclats

Dans un livre-mosaïque, Caroline Deyns raconte l’artiste franco-américaine.
Niki de Saint Phalle en éclats
Niki de Saint Phalle au Stedelijk Museum d’Amsterdam, en 1967. NATIONAAL ARCHIEF MATERIAALSOORT / CC
Beaux-arts

Dans Trencadis, Caroline Deyns tente d’appréhender Niki de Saint Phalle, célèbre pour ses Nanas, pour son Jardin des Tarots en Toscane, pour sa créativité folle, pour sa relation avec Jean Tinguely. Un ouvrage éclaté, kaléidoscopique, foisonnant, parfois déstabilisant. Interview. Pourquoi vous êtes-vous ­intéressée à Niki de Saint Phalle? Caroline Deyns: Cela peut paraître surprenant, mais avant d’entreprendre ce projet, à part ses Nanas, j’ignorais tout de Niki de Saint Phalle.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion