Livres

De perte en fils

Avec Histoire du fils, Marie-Hélène Lafon continue d’écrire le Cantal de son enfance «par cœur et par corps», en une langue qui donne chair à ses romans de filiation et de résilience.
De perte en fils
Roman

Il y a chez elle cette pesante légèreté, cette humanité qui toujours s’élève, tenace, d’une ruralité trouée de gouffres. Tout juste auréolée du Grand Prix SGDL pour l’ensemble de son œuvre, Marie-Hélène Lafon continue d’écrire le Cantal de son enfance «par cœur et par corps», en une langue qui, soigneuse et sonore, donne chair à ses romans de filiation et de résilience. Constituée de douze courts fragments traversant un siècle,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion