Scène

Maria Lucia Cruz Correia, gardienne de la nature

Au far°, à Nyon, l’artiste-activiste lance une école alternative sur la transition écologique avec des étudiant-e-s de la HEAD genevoise.
Maria Lucia Cruz Correia : gardienne de la nature
Maria Lucia Cruz Correia a grandi dans le cadre naturel d’un parc national d’Algarve. MARCO BERARDI
Scène

L’an passé, au far° festival des arts vivants, Maria Lucia Cruz Correia présentait Voice of Nature: The Trial (Lire aussi notre article du vendredi 16 août 2019) dans l’ancienne salle du tribunal de la petite ville de Nyon, au bord du Léman. Un lieu tout trouvé pour son procès théâtral, condamnant fictivement les écocides alors que les crimes environnementaux ne sont toujours pas reconnus au même titre que les crimes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion