Genève

Le PLR libéré d’un «poids»

Pierre Maudet renonce à faire appel de son éviction du PLR genevois. Une épine en moins dans le pied de son ancien parti.
Le divorce entre Pierre Maudet et le PLR est consommé
Pierre Maudet dit craindre que des agitations partisanes ne détournent des véritables enjeux liés à la crise économique actuelle et à venir, notamment en matière d’emploi et de réformes. KEYSTONE
Affaire Maudet

L’exclusion de Pierre Maudet ne fera pas l’objet d’un débat en assemblée générale du parti libéral-radical genevois. Le conseiller d’Etat avait jusqu’à la fin de la semaine pour faire connaître son éventuelle opposition contre la sanction prononcée le 6 juillet. Il a finalement annoncé lundi son intention de ne pas déposer de recours, dans un courrier adressé à la présidence du PLR Genève et rendu public sur son site internet.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion