Genève

«Laisser passer,c’était avant»

L’association lesbienne et féministe genevoise Lestime réagit aux commentaires injurieux d’un avocat genevois visant l’activiste féministe et lesbienne Alice Coffin.
«Laisser passer, c’était avant»
Alice Coffin. CC
Homophobie

Choquée par le traitement réservé à l’activiste féministe et lesbienne Alice Coffin, l’association lesbienne et féministe genevoise Lestime réagit: «Laisser passer des propos sexistes et lesbophobes, c’était avant!» En cause, les propos tenus par un avocat genevois, et des commentaires injurieux sur un compte Facebook. Les faits remontent à la démission de l’adjoint à la Culture de Paris. Alice Coffin, élue conseillère de Paris sur la liste EELV (Europe écologie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion