Arts plastiques

Aurélien Gamboni. Enquête publique

A Bex & Arts, ­avec banc de granit et petit livret, ­l’artiste exhibe une investigation à ­plusieurs voix autour d’Alice Rivaz.
Enquête publique
Aurélien Gamboni (ici dans son atelier): «Si je m’empare d’un sujet, c’est toujours pour le long cours.» CEDRIC VINCENSINI
Portraits de der

Au cimetière des Rois, la tombe d’Alice Rivaz côtoie celle du chef d’orchestre Ernest Ansermet. Drôle de hasard pour cette écrivaine qui pratiquait le piano plusieurs heures par jour, sans pouvoir accéder à la virtuosité faute de doigts suffisamment longs; mais dont les mains n’en ont pas moins écrit parmi les plus belles pages de la littérature romande. Sa vie de femme libre et émancipée, autrice mais également employée du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion