International

Troubles sanglants au Mali

Bamako, la capitale du pays, traverse les troubles civils les plus graves depuis des années, qui ont fait au moins onze morts. Un imam appelle au calme.
Troubles sanglants au Mali
C'est autour de la mosquée que se sont déroulés samedi soir les affrontements les plus sanglants. La mosquée est celle où prêche l'imam Mahmoud Dicko et ses partisans en ont transformé les abords en camp retranché, inquiets que les forces de sécurité ne viennent l'arrêter. KEYSTONE
Mali

L’imam à la tête de la coalition qui réclame un changement de pouvoir au Mali a appelé ses partisans au calme dimanche. Depuis deux jours, la capitale Bamako connaît ses troubles civils les plus graves depuis des années, qui ont fait au moins onze morts. Les violences ont fait onze morts entre vendredi et dimanche midi, a indiqué un responsable des urgences d’un grand hôpital de la capitale, s’exprimant sous

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion