Économie

L’OMC cherche un nouveau souffle

Huit candidats aspirent à reprendre la direction d’une organisation internationale presque paralysée.
L’OMC cherche un nouveau souffle
Roberto Azêvedo, le directeur ­général sortant de l’OMC, a dû renoncer à son poste en raison de son incapacité à surmonter les points de blocages de l’organisation. KEYSTONE
Commerce

Le suspense a plané jusqu’au bout: Il a fallu attendre pratiquement l’heure limite des dépôts de candidatures, mercredi en fin de journée, pour diriger l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour avoir le nombre de prétendants au poste de grand patron du commerce mondial. Deux noms ont été dévoilés au dernier moment: Liam Fox, ancien ministre du Commerce de Sa Majesté, et Mohammad Maziad Al-Tuwaijri ministre de l’Economie d’Arabie saoudite. Responsable

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion