Musique

Notes rafraîchissantes au fil de l’eau

Dans un clip captivant, le musicien de jazz Florian Favre réinterprète la chanson folklorique «Adyu mon bi payi».
Notes rafraîchissantes au fil de l’eau
Florian Favre et son piano, sur le lac de Gruyère. DR
Internet

Vue plongeante sur le lac de Gruyère avec en surimpression ces mots de Gustav Mahler: «La tradition n’est pas le culte des cendres, mais la préservation du feu.» Zoom sur une mini île, puis sur les mains d’un pianiste qui semble dériver sur l’eau bruissante à bord d’un radeau. Le pianiste, c’est le jazzman Florian Favre, instigateur de ce projet transdisciplinaire auquel ont participé architectes, cameraman, tavillonneur (couvreur de toits

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion