Suisse

Antiépileptiques: un chiffre qui interpelle

Le scandale du valproate le montre: seuls 15% des effets indésirables des médicaments sont notifiés.
Antiépileptiques: un chiffre qui interpelle
Les médicaments au valproate ont piégé plusieurs familles à l’occasion d’une grossesse. APESAC
Santé

Un scandale et des drames. Depuis des années, les médicaments au valproate font souffrir des familles dans de nombreux pays, et la Suisse n’est pas épargnée. De graves troubles du développement ont été diagnostiqués chez des dizaines d’enfants, causés par la prise de ces antiépileptiques durant la grossesse. L’Office fédéral des assurances sociales a saisi la justice contre Sanofi, fabricant du médicament Depakine, et des neurologues. Au parlement, la commission

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion