Économie

Deux milliards de francs ont disparu

Célébré pour son innovation, le géant technologique Wirecard plonge en enfer et menace les banques.
Deux milliards de francs ont disparu
En vingt ans, le spécialiste des paiements par internet s’était fait une place au soleil. Avant de plonger à cause de ce qui ressemble à une gigantesque fraude. KEYSTONE
Finance

C’est la chute d’une fierté allemande. Wirecard, entreprise technologique à grand succès, a finalement reconnu lundi après des mois d’enquêtes, de révélations et de menaces, qu’elle avait tout simplement perdu la trace de 1,9 milliard d’euros sans que les effets de la pandémie de coronavirus n’en soient la cause. Du coup, ce fleuron fondé en 1999 à la croissance ébouriffante tombe en disgrâce, son patron a dû partir précipitamment et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion