Scène

Eveil au bord de l’Arve après le changement

A Genève, le théâtre du Galpon rouvre au public trois mois après le début de la crise du Covid-19.
Eveil au bord de l’Arve après le changement 1
En deuxième partie de soirée, Clara Brancorsini et Justine Ruchat interprètent "Graves épouses/Animaux frivoles" d'Howard Barker. ELISA MURCIA ARTENGO
Théâtre

Ça se passe comme après un long sommeil. Jeudi, Le Galpon fêtait les retrouvailles du public et des artistes résidents du quai des Péniches, à Genève, au bord de l’Arve. Le plaisir est au rendez-vous, en toute prudence tout honneur. A l’entrée, on se reconnaît, on se salue à distance respectable, on prend des nouvelles, heureux de se revoir. Pendant les trois mois qu’a duré l’état d’urgence sanitaire, le Galpon

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion