Livres

Eloge de la forêt

Précurseur, l’écrivain indien Bibhutibushan Bandopadhyay nous parlait de déforestation il y a plus de 70 ans. La Forêt est un hymne à la nature et un appel à la tolérance.
Eloge de la forêt
Roman

Dans le Bengale indien, l’écrivain  a acquis la stature d’un classique. Les Editions Banyan publient Aranyak (La Forêt) en traduction française, de longues années après la première sortie en anglais en 1976. Bien que Bandopadhyay soit mort en 1950, son roman reste – malheureusement – actuel puisqu’il a pour thème la déforestation. Dans Aranyak, le narrateur, Satyacharan, tombe sous le charme d’une vaste étendue boisée. Citadin, grandi à Calcutta, l’homme

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion