Cinéma

«Au nom du père», les digues cèdent

Adam Price, le créateur de Borgen, se montre virtuose dans l’art d’ausculter une famille en deuil. A voir sur Arte quelques jours encore.
«Au nom du père», les digues cèdent
Johannes ­Krogh (Lars Mikkelsen) avec son ­petit-fils ­Anton. TINE HARDEN
Série

Lars Mikkelsen révèle s’être fait baptiser il y a peu. Un acte que l’acteur danois, né en 1964, associe à son interprétation (phénoménale) du pasteur Johannes Krogh dans Au nom du père. Et il faut bien admettre que cette série – on la doit à Adam Price, le créateur de Borgen – remue tripes et cerveau. Et se fait obsédante tant elle se concentre sur l’essentiel. Il est ici question

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion