Vers une couverture maladie pour tous

En Côte d’Ivoire, le combat des travailleurs informels se confond avec l’existence même de la CISL-Dignité, Née à la fin des années 1980 pour organiser les sans-voix du syndicalisme officiel de l’époque, la Confédération ivoirienne des syndicats libres a su garder son indépendance du pouvoir et, sous l’impulsion de son fondateur, Basile Mahan Gahé (décédé en 2013), s’est durablement installée dans le paysage national. Au point qu’elle participe aujourd’hui activement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion