Genève

Un magistrat sans trop d’éclat

Discret, Guillaume Barazzone a mis la réforme des pompiers sur les rails, créé de nouvelles animations, lancé la valorisation de la rade. Rien de spectaculaire? Sa chute l’est assurément.
Un magistrat sans trop d’éclat
Guillaume Barazzone a cumulé les mandats de conseiller administratif et de conseiller national. KEYSTONE
Bilan des sortants (IV) 

La semaine passée, la commission des affaires communales du Grand Conseil a accepté la création d’un établissement public intercommunal pour chapeauter les pompiers de la Ville de Genève. En partageant avec les communes la gouvernance du Service de secours et incendie, la Ville de Genève payera moins, tandis que les moyens seront accrus, se félicite le conseiller administratif Guillaume Barazzone, sur le point de quitter l’exécutif de la Ville où

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion