International

Donald Trump fragilisé

Le républicain pensait être réélu sans coup férir. Mais la pandémie a changé la donne de la présidentielle.
Donald Trump fragilisé
Accusé de sacrifier la santé des Américains au profit de l’économie, Donald Trump n’aura pas la partie facile pour se faire réélire à la présidence des Etats-Unis cet automne. KEYSTONE
États-Unis

En pleine pandémie qui a fauché plus de 98 000 personnes aux Etats-Unis, Donald Trump n’a qu’une chose en tête: sa réélection le 3 novembre. Le président, qui tablait sur son bilan économique pour prolonger son séjour à la Maison-Blanche, est en mode campagne. Mais le Covid-19 a brouillé toutes les pistes. Au lieu d’un boulevard, c’est un chemin défoncé qui l’attend. 1. Gestion hasardeuse du début de crise On

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion