Suisse

Le semi-confinement a pesé sur les Suisses

Symptômes dépressifs, difficultés de couple ou encore affaiblissement physique: des professionnels de la santé constatent qu’une grande partie de la population a été psychologiquement et physiquement affectée.
Le semi-confinement a pesé sur les Suisses
Le semi-confinement a été bénéfique à ceux qui souffrent d'agoraphobie, de traits autistiques ou de phobie sociale, notent plusieurs psychothérapeutes. KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Covid-19

La perte de repères et de routine durant le semi-confinement a mis les Suisses à rude épreuve psychologiquement. Et physiquement, ils se sont sédentarisés. Toutes les catégories d’âge sont touchées, selon les experts. «Les patients qui ont le plus souffert présentent des symptômes dépressifs, un isolement social ou un deuil pré-existant l’arrivée du semi-confinement», estime Eva Gonzalez Villar, psychologue psychothérapeute à Martigny (VS) qui travaille avec des adultes. Mais la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion